.comment-link {margin-left:.6em;}
Sunday, September 11, 2005


"Dans toutes les existences, on note une date où bifurque la destinée, soit vers une catastrophe, soit vers le succès."
Larochefoucauld-Doudeauville.

11 Septembre. Commémoration à Ground Zéro des attentats de New York de 2001. Quatre ans déjà. Et quatre ans que sous couvert d'une guerre mondiale contre le terrorisme, la terreur continue de se répandre chaque jour un peu plus. Par la main de ceux que l'on pourchasse. Par la main de ceux qui les pourchassent. Au point de se demander souvent qui sont les victimes, qui sont les bourreaux. Et pour les milliers de morts et d'handicapés de cette sale guerre, dans une collusion médiatique qui ne semble offusquer personne, l'histoire ne retiendra que cette épitaphe: "Dommages Collatéraux".

4500 morts le 11 Septembre. Non, pas en 2001, pas aux Etats-Unis, mais au Chili en 1973.
Car le 11 Septembre 1973, c'est le jour où Augusto Pinochet décide mettre fin par la force à l'expérience socialiste Chilienne, de mettre une croix sur la démocratie de la Prusse de l'Amérique du Sud. Après avoir fait neutraliser le port de Valparaiso au matin par les unités de la marine, ses soldats investissent à Santiago-du-Chili le Palais Présidentiel de La Moneda, préalablement bombardé par l'aviation. Salvador Allende, président élu en 1970, premier socialiste à accéder démocratiquement par les urnes à la tête d'un Etad Sudaméricain, est abattu le jour même dans le Palais de La Moneda. Officiellement "suicidé d'une rafale de mitraillette", avec la bienveillance aujourd'hui avérée des Etats-Unis. Leur ingérence n'était pas nouvelle, et elle avait commencé à se matérialiser concrètement au Chili dès 1965 avec le Plan Camelot. En 1970, deux semaines après l'élection d'Allende, Richard Nixon donnait l'ordre à Richard Helms, directeur de la CIA, de renverser Allende, et désignait Henry Kissinger, assistant à la NSA à cette époque, pour en diriger la mise en oeuvre. En 1973 toujours, Kissinger partageait le Prix Nobel avec le Duc Thô en "récompense" de la signature d'un cessez-le-feu le 21 janvier entre vietnamiens et américains. Kissinger occupera ensuite de nombreuses fonctions au sein de l'administration américaine (entre autres secrétaire d'Etat Américain ), écrira de nombreux ouvrages, dirigera de nombreuses commissions (président notamment en 2002 d'une commission d'enquête nationale sur les attentats du 11 septembre 2001).
Kissinger, à ce jour, n'a jamais été inquiété par l'affaire Allende.

Le 11 Septembre, c'est également la fête nationale de la Catalogne, la "Diada Nacional de Catalunya" devenu un symbole d'espoir et de fête alors qu'elle commémore bien une défaite. Un peu d'histoire.
En 1714, Rafael de Casanova conduisait l'armée catalane face aux armées espagnoles de Philippe V de Bourbon. Le 11 Septembre, la défaite de Casanova fait perdre à la Catalogne ses libertés nationales, ses lois, et sa langue et sa culture sont alors interdites.
En 1932, la Catalogne obtient un statut d’autonomie et récupère une partie de ses libertés nationales. Après la guerre civile, la dictature de Franco entraîne une nouvelle répression. On parle de "génocide culturel" avec des milliers de personnes fusillées et objet de représailles.
Après une histoire mouvementée, la Catalogne bénéficie depuis 1979 d’un statut d’autonomie dotée d’institutions et d’un gouvernement propre. Depuis, tous les 11 septembre, les Catalans continuent de se manifester dans les rues pour réclamer la reconnaissance de leurs droits nationaux et un autogouvernement encore plus satisfaisant. Cette commémoration festive symbolise un acte de réaffirmation nationale et d’espoir envers le futur. La fête est aussi rythmée par des actes institutionnels et civiques symboliques. 200 associations catalanes organisent chaque année un acte qui comprend une présentation des associations, des discours de personnes significatives du cadre civique et culturel, ainsi que la lecture d’un manifeste.
La majorité des balcons de la ville arbore aujourd'hui le drapeau Catalan. La célébration a lieu dans l'endroit le plus significatif de la ville : le parc de la Ciutadella. Un espace emblématique des libertés démocratiques où se trouve également le Parlement de la Catalogne.

Des onze septembre...


"J'ai un profond respect des dates anniversaires, ces portes que le Temps dispose autour de nous pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères et et permettre au passé de voyager vers nous."
Yves Duteil

Les révolutions, c'est quand les battes de base-ball et les clubs de golf changent de main. Les dates exactes et les litres de sang sont des querelles d'historiens.
Anonyme

 
posted by Amine at 8:00 PM |


12 Comments:


At 9/11/2005 08:34:00 PM, Anonymous Anonymous

This comment has been removed by a blog administrator.

 

At 9/11/2005 08:35:00 PM, Anonymous Anonymous

This comment has been removed by a blog administrator.

 

At 9/12/2005 12:32:00 AM, Anonymous Hicham

Trés belle note, c'est toujours bien de relativiser mais je n'aime pas toujours les comparaisons historiques en même temps ...

 

At 9/12/2005 12:33:00 AM, Anonymous Hicham

Trés belle note, c'est toujours bien de relativiser mais je n'aime pas toujours les comparaisons historiques en même temps ...

 

At 9/12/2005 01:54:00 AM, Blogger Houdac

Il y a des 11 que l'histoire ne saurait omettre ni expliquer.
Quant à moi, je préfère penser aux noces d'acier...

 

At 9/12/2005 09:43:00 AM, Anonymous joaquim

La realidad del 11 de septiembre en Catalunya tiene una dimensión distinta al mito nacionalista creado a posteriori.

En mi blog he subido un artículo en dos partes sobre eso: "Qué conmemoramos realmente los catalanes el 11 de septiembre". La historia, como siempre, nada tiene que ver con el mito...

Aventura en la Tierra
joaquim.diariogratis.com

 

At 9/13/2005 10:54:00 AM, Blogger ashley

I really enjoy your content on culinary school and will be back very frequently! I actually have my own culinary school secrets blog with all kinds of secret stuff in it. You're welcome to come by!

 

At 9/13/2005 10:55:00 AM, Blogger amber

I really liked the information on culinary school, great job! I have my own culinary school secrets blog if you would like to come and see what I have on mine.

 

At 9/13/2005 08:10:00 PM, Anonymous Kamal

Très original post sur cette date qui en cache d'autres...

J'apprécie particulièrement la partie sur la Catalogne. Quand j'ai visité Barcelona en 2001, j'ai été surpris par l'utilisation du catalan, je pensais que c'était une langue parlée seulement... Quand j'ai vu que on l'enseigne à l'école, que les journaux sont souvent en deux versions (catalan et castillano) je était impressionnée de cette capacité de coexistence extraordinaire...
le premier matin, je me suis fais avoir en achetant El Periodico version catalane! je comprenais que dale et je pensais que j'avais completement perdu mes deux sous d'espagnol avant de voir des mots completement bizzares!

Merci pour cette leçon d'histoire sur l'évolution de cette culture et de sa contemporaneité...

 

At 9/13/2005 09:45:00 PM, Anonymous Larbi

Très beau billet amine (comme d’hab) . J’ai beaucoup appris en te lisant.
Je peux rien rajouter sauf une petite anecdote qui m’a marqué.
Le 10 septembre 2002, j’étais dans station de métro Opéra, je viens d’acheter le monde. Un hispanique vient vers moi et me demande gentiment de lui montrer la deuxième page. Y avait une caricature de plantu sur le 11 septembre … chilien.
A l’époque j’ignorais cette page obscure de l’histoire contemporain. Puis le jeune homme a commencé à me raconter le chili pinochet, Kissenger,…
Je m’en rappelle comme si c’était hier.
Par contre personne jusqu’à ce jour n’a pu me raconter l’histoire de la Catalogne. Heureusement j’ai lu ton billet.

(Question: Pourquoi l’Histoire est toujours mal réécrite ?)

 

At 9/14/2005 04:18:00 PM, Anonymous Sanaa

l'Histoire est souvent mal racontée parce qu'i y'a toujours une version officielle, et une version "publiable"...
Amine, merci, grâce à toi, je dormirai bcp moins bête aujourd'hui. :-)

 

At 9/15/2005 10:37:00 AM, Blogger Amine

=>Hicham: Merci. Mais il ne s'agit pas de comparaison historique. Le propos (entre autres) est de savoir relativiser pour ne pas regarder uniquement ce que les médias veulent bien mettre en relief au détriment d'autres non négligeables...

=>Hache: je me suis souvent demandé d'où venait cette classification des anniversaires de mariage... Pourquoi l'acier à onze ans par exemple? Eclaire ma lanterne stp si tu en sais plus...

=> Joaquim: estoy de acuerdo contigo, no tiene que ver con el mito. Pero me parece que han utilizado esta fecha porque es un símbolo bastante fuerte de la historia Catalana, y se utiliza ahora mas para apoyar el pedido de un estatuto mas fuerte.
Por lo menos, Pasquall Maragall y Artur Mas todavía no quieren cambiar la LOFCA...

=>Kamal: je te rassure ce fut la même chose pour moi. QUand je suis arrivé, je ne parlais pas un mot de castillan ni de catalan. Et mes premiers pas étaient difficiles car je ne faisais pas toujours la différence entre les deux (à la lecture... à l'oreille, l'écar est flagrant). Mais j'attends de renforcer mon Castillan avant de m'atteler au Catalan...

=> Larbi: avant d'être réécrite, encore faut-il qu'elle soit bien écrite? ;-).
OK bon, facile comme jeu de mots... Je pense que c'est parce que c'est tellement facile (et utile même si c'est machiavélique) d'utiliser à sa façon l'histoire selon le dessein que l'on a...

=>Sanaa: pour si peu je t'en prie! :-)

 


Links to this post:

Create a Link