.comment-link {margin-left:.6em;}
Monday, June 20, 2005


Dans le film Havana de Sydney Pollack, Lena Olin découvre une cicatrice avec un certain relief sur l’avant-bras de Robert Redford. Lorsque, intriguée, elle lui demande ce que c’est, il lui répond que c’est un diamant qu’il s’est fait greffer sous la peau au Japon.
- "See the idea was... that not matter how bad things got, no matter what they did to you...no matter what… you still have this last chance. You always have this diamond."
En revoyant cette scène, je me suis mis à réfléchir à toutes les sortes de corps étrangers que l’on pouvait se mettre sous la peau. Et j’ai tout de suite pensé à ces puces VeriChip que l’on m’a récemment proposées au Baja Beach de Barcelone, la boîte de nuit de l'égocentrique Conrad Chase. Ces puces RFID, implantées par injection sous-cutanée en une quinzaine de minutes, permettent l’identification en toute certitude des clients et servent pour l’instant de moyen de paiement (c’est le cas aussi au Bar Soba à Glasgow). "Pour l’instant" car bien d’autres informations peuvent y être stockées et tout porteur de puce RFID être localisé dans ses déplacements. Vous souvenez-vous du personnage incarné par Tom Cruise dans Minority Report? Sur son passage, les panneaux publicitaires le reconnaissent et diffusent des messages spécialement à son intention. Dans un magasin de vêtements, la vendeuse virtuelle lui demande s'il est content des débardeurs qu'il y a récemment achetés. Nulle part il n'est anonyme. Science-fiction ? On y est pourtant déjà…


RFID? Radio Frequency Identification. Cette technologie révolutionnaire permet l'utilisation d'une fréquence radio pour localiser automatiquement un objet ou une personne. Elle prend souvent la forme de puces miniatures de quelques millimètres, voire désormais de nanomètres, constituées d'un microprocesseur et d'une antenne, puces associées à un ou plusieurs lecteurs dans le cadre d'un système d'identification. Les principales caractéristiques de ces puces sont liées à la mise à jour des données, leur réutilisation, et leur capacité à s'intégrer dans des services de géo-localisation. En soi, cette technologie n’est pas du tout récente, mais c’est sa miniaturisation et l’usage qui en est fait qui sont désormais préoccupants.
Il y a quelques années, leur usage était censé devoir se limiter à la logistique et à la distribution : traçabilité des véhicules d’une société de transport, réapprovisionnement des stocks en flux tendus d’une chaîne de supermarchés. La technologie RFID fait en effet naître des étiquettes d'un nouveau type : équipées d'un identifiant unique, elles ouvrent un monde de promesses pour tous les secteurs économiques. Pour les industriels, cette technologie "révolutionnaire" pourrait définitivement remplacer le code-barre.

Quelques exemples assez intéressants :
  • La compagnie aérienne Delta Airlines prévoit d'utiliser bientôt des puces RFID afin de suivre à la trace tous les bagages de ses passagers sur les vols domestiques. Ce projet, qui devrait coûter 25 millions de dollars, pourrait être opérationnel en 2006. L'intérêt de la technologie des "radio tags" réside dans la quantité d'informations enregistrables, nettement supérieure à celle des codes-barres et autres étiquettes papier actuellement utilisés dans les aéroports (là où le code-barre, avec ses 13 chiffres, est limité à 10 000 milliards de numéros différents, le circuit électronique RFID, avec ses 96 bits, stocke un chiffre choisi parmi 80 milliards de milliards de milliards de possibilités). Des essais ont ainsi montré une fiabilité d'acheminement de 99,7% pour les RFID contre 89% avec les lecteurs optiques de codes-barres. La compagnie aérienne espère grâce à ce système faire des économies. En moyenne, un million de bagages sur les 80 millions transportés chaque année n'arrivent pas à destination, ce qui représente une dépense de près de 100 millions de dollars pour localiser et ré-acheminer les valises perdues vers leurs propriétaires.
  • La librairie du Vatican a déjà « pucé » 50 000 des 120 000 ouvrages disponibles à la lecture, ce qui en facilite grandement l’accès pour les chercheurs et théologiens.
  • La RFID peut assurer sans difficulté particulière un contrôle d’accès des véhicules dans un parking. Dans le secteur de la sécurité, la puce peut servir en outre d’antivol. Imaginons un ordinateur portable équipé d’une telle puce. Lorsque l’ordinateur quitte le champ de détection, dans les bras musclés d’un voleur discret, on peut déclencher une alarme automatiquement par la simple perte de communication entre la puce et le lecteur.
  • Dans un autre registre, la banque centrale européenne travaille depuis bien longtemps déjà avec différents partenaires technologiques afin de limiter la contrefaçon de billets de banque. La solution consiste justement à implanter des puces RFID dans les billets et à séparer aisément le bon grain de l’ivraie.
  • Parler de puce sans évoquer le monde animal serait un grave oubli. Les puces RFID autorise une maîtrise du circuit de commercialisation des animaux, des éleveurs jusque dans nos étales. Pour les animaux domestiques et bien vivants cette fois, elle permet de retrouver son chien ou chat plus facilement s’il venait à se perdre.
  • Des puces à double fréquence (pour pallier les phénomènes parasites causés par certains matériaux comme l’aluminium) conçues par la société sud-africaine Ipico Holding sont testées depuis janvier 2004 dans les mines d’Afrique du Sud détenues par Anglo American pour gérer les stocks de batteries utilisées par les lampes des mineurs. Baptisées IP-X Dual Frequence RFID, elles utilisent un spectre LF (basse fréquence) pour des fréquences allant de 125 à 135 Khz; fréquences destinées à recevoir les données intégrées dans la puce. Ensuite, un spectre HF compris entre 3 et 30 MHz afin que la puce renvoie ses données au lecteur.
  • Dans le secteur médical, on saisi aisément l’intérêt de cette technique pour les patients atteints d’Alzheimer, de problèmes cardio-vasculaires, ou ceux dans l’incapacité de prononcer le moindre mot sur leur état de santé. Ainsi, en cas d’accident de la circulation, la puce sous-cutanée permet de gagner de précieuses secondes lorsque la vie ne tient qu’à un fil... Depuis le 13 octobre 2004, l’entreprise américaine Applied Digital Solutions (située à Delray Beach en Floride) peut commercialiser et implanter de minuscules puces dans les bras d’êtres humains pour accéder instantanément à leurs données médicales. L’autorisation du ministère de la Santé américain (la Food and Drug Administration) de commercialiser ce type de puces sur le marché américain a toutefois un effet secondaire : la levée de boucliers chez les défenseurs des libertés individuelles !

Car les étiquettes intelligentes menacent aussi d'en dire trop sur la vie privée des consommateurs, et l’émergence des puces RFID soulève aujourd’hui de nombreuses questions juridiques liées notamment à la traçabilité des personnes et des biens, à l'accès, au partage et à la collecte d'informations et des données personnelles parfois très confidentielles. Quelques exemples qui peuvent donner froid dans le dos :

  • Le Mexique a déjà franchi la barrière épidermique : seuls les fonctionnaires identifiés par leur puce sous-cutanée peuvent entrer dans les salles du ministère de la Justice où sont stockés les documents confidentiels.
  • L'ONG Consumers Against Supermarket Privacy Invasion And Numbering (CASPIAN) a soulevé un tollé en 2003 en révélant dans un communiqué que le groupe Gillette testait dans un supermarché anglais de la chaîne Tesco à Cambridge un nouveau procédé permettant de photographier chaque client prenant dans un rayon un paquet de lames de rasoir Gillette Mach 3 afin, entre autres, de prévenir le vol. Le groupe a depuis « officiellement » décidé de geler le projet…
  • Aux Etats Unis, le service de régulation des frontières et des transports du ministère de la Sécurité intérieure (Department of Homeland Security, ou DHS) a indiqué dans un communiqué publié le 25 janvier dernier qu’il compte les utiliser dans le cadre du programme de gestion de l'immigration "US VISIT" qui débutera le 31 juillet prochain. Chaque visiteur étranger entrant aux Etats-Unis par les villes de Nogales (Arizona), une des principales villes-frontières avec le Mexique, par Alexandria Bay (New York), ainsi que par deux postes-frontières avec le Canada (État de Washington), se verra apposer une puce RFID sur son passeport. Pour résumer, il sera possible de localiser le visiteur pas à pas sur le territoire américain, du moment qu’il gardera avec lui son passeport. Pays de libertés ? Cause toujours Georges...

L’engouement pour cette technologie ne fait que s’intensifier. D’après le cabinet AT Kearney, le marché des puces RFID et de leurs systèmes associés devrait exploser, passant de 1,5 milliard de dollars en 2003 à 14 milliards en 2012.

Après Big Brother is watching you, cela va-t-il devenir Deep Brother is in you?

Souriez, on sait tout de vous, et où vous êtes en ce moment même !

***

Quelques liens utiles :
http://en.wikipedia.org/wiki/RFID
http://www.nocards.org (site de Caspian)
http://www.rfidgazette.org
http://www.rfidforum.com
http://www.spychips.com
http://www.boycottgillette.com

 
posted by Amine at 5:00 PM |


4 Comments:


At 6/21/2005 09:26:00 AM, Anonymous k

aucune mention des tallarinas de vendredi, pourtant "very cheap" elles aussi...

:-)

 

At 6/22/2005 01:18:00 AM, Anonymous Zed0

Hello

Ce system n'est pas nouveau mais son evolution et ses nouvelles applications ne peuvent inspirer que de l'inquietude pour la liberte de chacun.

Ce system a ete utilise sur les animaux depuis pres de 20 ans, pour etudier les migrations, certains animaux rares....c'est aussi installe dans les voitures de luxe pour tracker le vehicle en cas de vol.

Je me souviens quand un des premiers essais sur un humain a ete fait, c'etait il y a presque 10 ans maintenant en Australie, un chercheur s'est implante une puce dans le bras et se faisait identifier dans son centre, ouvrir les portes automatiquement avec le bonjour Mr....

Ce qui m'inquiete c'est les divers applications qu'on met doucement en place. Des magasins comme wall-mart y voit une amelioration dans leurs supply chain management, ce qui baisserait les prix des produits (hausse du chomage), ou encore pour analyser les habitudes d'achat de chacun et associer les produits et personnage. D'autres y voit une application pratique, comme les examples que t'as cites, se faire debiter automatiquement de son compte en sortant d'un endroit, ou y mettre tous les details bancaires, medicaux....et un tracking device comme dans les voitures, cad que le bigbrother pourra savoir ou chacun est, et ce que chacun fait a tout moment.

Ce qui m'inquiete encore plus c'est que tels systemes existent deja, sous pretexte de lutter contre le terrorisme internationale, en France le gouvernement propose la carte d'identite magnetique ou seront stockes empreintes digitales, photos numeriques, passe medicale (ca existe deja avec la carte de soins). Aux USA, c'est deja en place.

Bref c'est un system qui permet de savoir tout sur un individu a distance, sans contact avec quiconque. Quand on connait les problemes de securite sur le net, on peut imaginer les fraudes d'identites qui pourront se faire.

J'espere que ce n'est pas seulement un effet de generations qui sera accepte dans l'avenir par nos enfants, petits-enfants...comme un outil indispensable; de la meme maniere que notre generation ne peut plus se passer de mobiles.

En tout cas Bigbrother est deja incruste dans notre vie, et sans etre parano, les gens que les divers gouvernement cherchent a surveiller le sont; on peut connaitre l'itineraire et la location de chaque personne qui a son portable allume, la location de chacun qui utilise sa carte de credit, quand on envoie un mail ou lorsque l'on est connecte sur le net.
La technologie a ameliore et tue la liberte de chacun.

Je ne peut pas me faire a l'idee que l'on peut savoir ou je suis, ce que je fais 24/7 meme si j'ai rien a cacher.

Est-ce la fin de la liberte, la fin des contacts humains, la fin de l'humanite?

Je sais pas mais il ya une theorie basee sur la bible,
Revelation Chapter 13 Verses 16 qui dit que la fin du monde approchera et le diable sera sur terre le jour ou on pourra acheter ou vendre grace a la marque du diable sur soi, cad son nom ou 666 :

"verse 16 And he causeth all, both small and great, rich and poor, free and bond, to receive a mark in their right hand, or in their foreheads: 17 And that no man might buy or sell, save he that had the mark, or the name of the beast, or the number of his name. 18 Here is wisdom. Let him that hath understanding count the number of the beast: for it is the number of a man; and his number is Six hundred threescore and six."

Dans tout barcodes sur les produits, on dit qu'il ya le signe de lucifer "666", sous la forme d'une serie de 3 bars plus longues que les autres.

La chip est peut etre le debut de la fin..... de quelque chose.

Bonne nuit et faites tous de beaux reves quand meme.

ZedZero

Belle photo au fait

 

At 6/22/2005 01:45:00 PM, Anonymous lebaroude

Tout cela est très intéressant et très angoissant. Les derniers progrès faits par la science ont vicieusement augmenté notre "sentiment de liberté" tout en réduisant notre marge de liberté réelle (cartes à puce, portables, internet....). Sans parler du fameux syteme echellon....
Je ne crois pas aux théories de la conspirations (il n'y a pas une force obscure derrière tout cela) mais toute innovation ouvre de nouvelles perspectives commerciales (ces fameuses puces sont le paroxysme de ce que peut être le marketing "one to one") et de nouvelles perspectives policières aux gouvernements, et ceux-ci s'empressent de les exploiter ("pour notre propre bien" dans les démocraties, pour leur propre survie dans les dictatures).
Nous ne nous orientons pas vers un big brohter unique et tout puissant mais une verrs mutltitude de big brothers , plus ou moins puissants, plus ou moins complices ou en conflits, et qui travaillent chacun pour leurs propres intérêts.
The big brothers are all around you....

 

At 9/13/2005 10:41:00 AM, Blogger sarah

Exquisite information on culinary school. I have a culinary school secrets blog if you want to see some cool stuff.

 


Links to this post:

Create a Link