.comment-link {margin-left:.6em;}
Sunday, March 13, 2005


Sortant du Rijksmuseum il y a de cela une quinzaine de jours et surpris par une neige abondante, je me suis engouffré dans une sorte de café littéraire, en l'occurence un ersatz du Flore (il en portait même le nom), pijo diraient mes amis barcelonais (prononcé, ce vocable castillan revêt encore plus fortement son sens! J'adore!), où j'ai eu l'heureuse surprise de trouver sur une des tables basses en merisier une édition récente du Nouvel Observateur dans laquelle un des mes compatriotes, Fouad Laroui, Néerlandais d'adoption, fait part de ses inquiétudes légitimes face à la montée de l'islamisme en terre batave (brillante contribution au demeurant! A lire...). S'engage alors une conversation des plus banales avec ma voisine, une jeune hollandaise à l'aube de la trentaine, cheveux blonds or et sourire hollywoodien. Nous devisons sur le temps, l'hiver incroyablement froid, le dérèglement climatique. Pesado...
Where are you from by the way?
Morocco (si si Morocco, pas Monaco, ne fais celle qui a mal entendu, même si tu préfèrerais avoir présentement à tes côtés un ressortissant du Rocher).
Oh really... that's interesting!... (elle a quand même mis du temps à vaincre son malaise et à trouver cela intéressant après m'avoir disséqué des yeux). Hum, would you mind if I ask you... What do you think about the killing of Theo Van Gogh by one of your peers?
Peer? Mais je vais t'en donner moi une paire! Mais je n'ai rien à voir avec cet abruti intégriste assassin qui a tué votre Théo, on a juste un passeport vert en commun, c'est tout, rien de plus! S'en suit alors une conversation agaçante sur l'Islam, le choc des civilisations (fervente disciple de Huntington, la batave), l'évolution des pays arabes (no miss, Arabic countries and Muslim countries are not the same thing! Oh really? Yes really, they are not, je t'explique...), la seconde guerre du Golfe (qu'elle trouve totalement légitime jusqu'à maintenant). Elle sort un beau cône et se met à fumer son joint le plus normalement du monde alors que je me lance dans une dialectique sur l'illégitimité de l'invasion de l'Irak. Coup d'épée dans l'eau. Ses convictions sont aussi imperméables que ses implants mamaires.
OK, I respect your point of view, even if I disagree, but don't you realize that Western values are, in some way, above the Islamic values (aurait-elle dîné la veille avec Berlusconi)
? For me "your" values are those of backward countries...Is there anything the Arabs ever created, ever did for Mankind? For instance, we the Dutch, have created the first multinationals in the world, did you know that? Oui je le sais idiote, la WIC et la VOC. I mean this is a fact... Le "fact" est que j'étais très énervé...
OK respire Amine, respire... "tranquilo, no te preocupes, no pasa nada"... gardons la zen-attitude barcelonaise ;-)... "Adrian! J'ai pas mal" (comprenne qui pourra..)...
C'est parti: je me lance dans un exposé sur les Lumières arabes, l'invention des mathématiques, l'apport des mes ancêtres astronomes, médecins, philosophes, lui parle de la vie d'Avicennes, Averroès, m'égare sur la poésie d'Omar Khayam (il est perse et non arabe), rebondit sur le Précis sur le calcul d'Algèbre d'Al Kharezmi (Khawarezmi). Une tirade passionée d'une demi-heure...
Elle m'interrompt avec un sourire béat et articule entre deux ronds de fumée: ... and you have one of the best haschich!
Silence radio. Stop. Communication impossible. Stop.

"Après que nous avons fait notre mieux touchant les choses qui nous sont extérieures, tout ce qui manque de nous réussir est au regard de nous absolument impossible." René Descartes, Discours de la Méthode.

Huntington, cela va prendre du temps pour prouver que tu as tort... Mais malgré tout, tu as tort.

 
posted by Amine at 3:00 PM |


21 Comments:


At 3/14/2005 12:26:00 PM, Blogger Izri

C'est un behavior shock à ne pas extrapoler en culture shock , il y a de chez nous plus bouché que ça soit contre l’occident soit pour… tu as raison, Huntington a tort !

http://dayzin.over-blog.com/

 

At 3/15/2005 07:54:00 PM, Anonymous Anonymous

Huntington a tort
oui mais pourquoi?
Telle est la question.

Dans cette meme idee, je t'invite a lire l'Humiliation de AlMandjra , qui parle non pas de chocs de civilisations , mais manque de communication civilisationnelle (ce qui est exactement arrivé avec cette blonde :) ).

J'aime bien ta chronique.. :) disons que ca se voit qu'il y a de bouchée.

Revenons a mes moutons :) , je suis un "fervent" lecteur de Fouad Lqroi, et je t'invite a ecouter quelques chroniques sur le site de medi1
http://www.medi1.com/infos/point_vue.php

surtout celle du 17/01/2005 (si je me rappelle bien)

a bientot

ayoub
http://www.kingstoune.com

 

At 3/16/2005 12:55:00 PM, Anonymous GarAmud

Salut Amine,
Pourquoi est-ce qu'on est tout le temps sur la défensive? toutes les religions sont ce qu'elles sont : bonnes comme hygiène de vie et dangereuse comme discours, comme idéologie et il ne sert absolument à rien de plaider la cause de l'une ou de l'autre. Ceci dit, notre parole contre celle de Huntington : de la littérature.
(bel article ! Amine )

 

At 3/16/2005 01:41:00 PM, Anonymous Lady M

C'est pour ca que je ne parle jamais de religion. Je préfère parler de sexe. Là, au moins on trouve a tjs un terrain d'entente.

 

At 3/16/2005 04:01:00 PM, Anonymous Roscoe Pecoltrane

Entre l'ésotérisme d'Amine et l'érotisme de Lady M que me reste-t-il?

Parler de Aérosmith?

 

At 3/17/2005 08:58:00 AM, Blogger Amine

Roscoe:
merci pour ton post mais... soit tu as besoin d'aller chercher le sens du mot "ésotérisme" dans le petit Larousse, soit tu as lu mon article avec une petite dyslexie non?
Allez, je vais plutôt mettre cela sur un manque d'inspiration de ta part, n'ayant sûrement rien trouvé de mieux à faire rimer avec érotisme...
Amine.

 

At 3/17/2005 10:27:00 AM, Anonymous supertimba

Rha tu m'as rappellé mes discussions en belgique.J'en ai eu une exatement identique il n'y a pas loingtemps et quand je suis déchainée je peux parler des hreures d'avicennes, d'ibn rochd, de l'andalousie, de l'érotisme musulman( peu connu même chez nous!).
on se sent tous cette âme d'avocat de la cause à l'étranger non?

 

At 3/17/2005 01:31:00 PM, Anonymous Anonymous

supertimba,
Tout ce que tu dis est vrai. D'ailleurs, j'ai toujours été fier de l'apport de la Culture Musulmane et Arabo-Musulmane à tous les domaines scientifiques et philosophiques.
Toutefois, je n'aime pas , personnellement, qu'on sorte tout le temps cette carte de l'l'âge d'or de la Société Arabo-Musulmane, tout simplement parce que c'est une preuve de faiblesse de notre part ... On ne se base que sur des faits accomplis il y a plusieurs siecles. Ce qui importe encore plus est l'apport des societes arabes (je dis arabes, pour parler de zone geographique .. ) au progrès de l'Humanité MAINTENANT , et dans le futur...
Il n'y a que peu de chercheurs et intellectuels maghrebins et arabes , malheureusement, mais je pense que ce sont eux qu'il faut mettre en avant , et leurs apports , meme s'ils sont pour certains negligeables pour nous encourager à aller encore de l'avant et ne plus dire : Nous avons fait , mais plutot Nous faisons, Nous apportons.
C'est pour moi une condition sine qua non pour se detacher de cet age d'or qui nous semble lointain, et pire, Inaccessible encore!

Ayoub

http://www.kingstoune.com

 

At 3/17/2005 03:44:00 PM, Blogger Amine

SuperTimba:
;-) ;-) Hé oui, on se sent effectivement avocat de ces causes... un peu ambassadeur de sa patrie malgré soi... C con mais C une sorte de réflexe...
Petite anecdote à ce sujet:
Un ami de passage à Barcelone le WE (AI tu te reconnaîtras ;-) ) dernier m'a raconté une histoire qui m'a fait beaucoup rire.
Il est parti l'an passé à Chicago, et en sortant de l'aéroport (Ohare je crois?), a pris un taxi direction centre ville.
Le taximan et mon pote se son souspesé du regard, et un sentiment de "fraternité patriotique" a envahi mon pote, qui au milieu de la course, lui a demandé en marocain (arabe dialiectal/darija) s'il était aux USA depuis longtemps... Le taximan n'a pas bronché, n'a pas cillé d'un iota, et resté concentré sur la route... Mon pote s'est dit qu'il s'ñetait trompé, que le faciès du taximen pouvait être marocain mais qu'il ne enait aps des mêmes contrées, qu'il ne comporenait pas du tout sa langue... ou qu'il ne l'avait pas entendu. une vingtaine de minutes plus tard, sur le point d'arriver à destination, le taximan regarde dans le rétroviseur mon pote, drooit dans les yeux, sourit et lui dit:
"Où que l'on aille, on se respire, hein? (fayne ma mchina, kane tchammo, yak?)"
G trouvé cette petite histoire formidable, et me rends compte que C tellement vrai car cela m'est arrivé bien souvent!

Izri:
"il y a de chez nous plus bouché que ça soit contre l’occident soit pour": c'est évident et on revient toujours au même problème chez nous, l'Education au sens anglosaxon du terme. L'ignorance est toujours à la source de l'intolérance.
"...tu as raison, Huntington a tort !": j'espère que j'ai tort... parfois j'ai l'impression qu'il n'est pas si loin de la vérité, mais je la refuse et espère que ces civilisations en conflit peuvent se réconcilier...

Ayoub:
1. Tu as raison à 100% et mets le doigt sur le concept clé de communication civilisationnelle.
J'ai essayé de me procurer l'Humiliation de Mehdi AlMandjra lors de mon dermier séjour au maroc, mais il était en rupture de stock, et G oublié de repasser en librairie en fin de séjour... J'attends impatimment de le le lire. On m'en a déjà parlé à plusieurs reprises! To be followed...
2. Je suis une deuxième fois à 100% d'accord... l'âge d'or, la "Nahda" arabe est un mythe, rien d'autre. Mais fasse à la vacuité de création de valeur (dans tous les sens du terme) du monde "arabo-musulman", on essaie simplement de dire qu'on a déjà su le faire, et donc que on pourrait à nouveau faire quelque chose. "Souviens-toi de ton passé, tu construira mieux ton avenir" (G peur de l'attribuer par erreur à un philisophe, faudra que je vérifie si C bien lui).
Ceci dit, que faisons nous? NICHTS! L'impression qu'on est dans "l'éternel retour" de Nietzsche, et qu'en ce moment on se trouve au find fond de la boucle. Patience!

Lady_M:
Mais fais-toi plaisir! On en sera enchanté...

Roscoe:
Déjà répondu.

Gar:
Je n'étais pas sur la défensive, et ne suis le thuriféraire d'aucune religion ni idéologie! Ce qui m'a exaspéré, c'est ces préjugés irritants qu'elle avait... et cette fâcheuse tendance à mettre tout le monde dans le même sac... "tout les arabes et tous les musulmans dans la même corbeille, rien à en tirer que de la vermine", c'était en substance le discours de cette blonde qui ne connaissait rien au sujet dont nous parlions et qui s'évertuait à clamer des vérités toutes faites...
"notre parole contre celle de Huntington : de la littérature". Je ne suis pas d'accord Gar, car avant et surtout depuis Huntington, la radicalisation des uns envers les autres injecte son venin insidueusement... trop de gens acceptent désormais tel un postulat que le choc civilisationnel est là (il faudrait déjà définir cette civilisation à laquelle je "devrais" rattacher une pseudo-appartenance... je n'aime pas cette étiquette), que l'on ne peut rien y faire, et que tout ce qui a attrait à l'Islam est rétrograde et qu'il faut s'en préserver... Trop de gens se réfugient désormais dans ce néocommunautarisme civilisationnelle pour donner raison à Huntington, à la guerre du bien contre le mal, "au printemps démocratique imposable au monde arabo-musulman"... NON NON et NON! Je refuse cet état de fait, il faut que les théories de Hintington soient infirmées... mais c'est peut-être déjà trop tard?

Bref, je reviens à mon titre...Die Verwechslung (="confusion" en allemand)!

Désespérement ;-)

Amine.

 

At 3/17/2005 06:42:00 PM, Anonymous Anonymous

Huntington ecrit que la cause des guerres et conflits est telle ou telle civilisation, ElMandjra par contre dit que la cause des conflits, et des futurs conflits est le manque de communication entre civilisations, c' est a dire que chaque civilisation a ses propres repres, principes ... cultures .. et comme d' autres ne les acceptent pas , par ignorance, la moindre mesentente engendre un conflit


@ suivre...

Ayoub
http://www.kingstoune.com

 

At 3/18/2005 03:55:00 PM, Blogger Nadir

Um I feel you dude. I get that all the time here where I am with people I meet for the first time. It's just a post 9/11 reality, that the western media feed with confusion and boy, confused are many. At least this is a chick we're talking about, so it doesn't matter what you tell her, it's how you say it (Lady M comes to mind here with her comment). Aright, enough of politics, let me ask the important question, did you eh well ahem .. score? Peace!

Nadir

 

At 3/19/2005 10:44:00 AM, Blogger Amine

;-)
No Nadir, I did not "score", and it was not the purpose nor my intention.

 

At 3/24/2005 10:34:00 PM, Blogger OEF

Imaginez une fiction symétrique au XIIIe siècle:
A Fès, un jeune lettré musulman (Amine Ibn Blogosfer ;-) agite ses mains dans la fumée en reprochant à Isabel (une jolie catholique romaine de passage) les méfaits des inquisiteurs franciscains et dominicains... Ils conversent des heures durant et abordent le terrain glissant de la hiérarchie des valeurs et des civilisations : il lui assène que, décidément, la chrétienté est porteuse de valeurs ambiguës et incompatibles avec le progrès humain (sans parler de la Sainte Trinité qu'il assimile un peu rapidement à du crypto-polythéisme) ; alors que l'islam fait progresser l'humanité entière. Isabel s'agace, elle sait bien que l'hyperpuissance islamique rayonne depuis quatre siècles sur l'ensemble du monde connu. Elle s'efforce quand même de décliner méticuleusement sa petite panoplie défensive, s'épanche sur l'apport des civilisations grecques et romaines, les routes pavées, les aqueducs, l'état providence (Rome et ses distributions de blé), Platon, Euclide, Pythagore, Homère... Bref, une fois rentrée chez elle, Isabel note sur son carnet : "ces mahométans sont ignorants de ce qui se passe réellement en Europe, ils ne voient pas que lorsque le pape Grégoire IX déchaîne ses tribunaux contre les populations civiles, il y a en face des chrétiens partisans de l'empereur Frédéric II qui lutte pour contenir puis réduire l'influence du Vatican..."

la suite :
oef75.blogspot.com/2005/01/frdric-ii-prix-nobel-de-la-paix-1228.html

 

At 3/25/2005 10:25:00 AM, Anonymous Anonymous

l'histoire se repete :)

Ayoub
http://www.kingstoune.com

 

At 3/25/2005 08:10:00 PM, Blogger Amine

Viendrions-nous confirmer l'éternel retour de Nietzsche mon cher Othmane? ;-)
Excellente intervention, comme d'habitude. Et merci pour cette analogie fort pertinente (tu y tiens à ton Frédéric II!!!!!).
Ni Amin Ibn Blogosfer (je ne me sens pas du tout concerné) ni Isabel ne sont dans le vrai...
Ca permet de faire le lien sur le concept de Communication civilisationnelle (Mehdi Al Mandjra) cher à Ayoub.

 

At 3/31/2005 08:18:00 AM, Anonymous Anonymous

Ayoub: La "communication civilisationelle" sera en quelle langue? Est ce que Al-Mandjra en propos une?
Amine : A mi tambien me gusta lo pijo, o mejor dicho, la palabra "pijo" : )
bsimo

 

At 3/31/2005 10:36:00 AM, Anonymous Anonymous

Bonjour,

la communication civilisationnelle, d'apres ce que j'ai compris :) , signifie qu'il faut faire des efforts pour comprendre l'< autre >, sa culture, ses traditions, ses us et ses moeurs ... etc .. Sinon, des qu'il y a divergence .. c'est difficle de se comprendre, de communiquer ..

voila

 

At 3/31/2005 10:38:00 AM, Anonymous Anonymous

Bonjour,

la communication civilisationnelle, d'apres ce que j'ai compris :) , signifie qu'il faut faire des efforts pour comprendre l'< autre >, sa culture, ses traditions, ses us et ses moeurs ... etc .. Sinon, des qu'il y a divergence .. c'est difficle de se comprendre, de communiquer ..

voila

Ayoub
http://www.kingstoune.com

 

At 3/31/2005 07:31:00 PM, Anonymous Anonymous

Oui je sais, "on doit comprendre l’autre." Mais pour comprendre cet "autre" il faudrait bien lui parler, lire ses textes, voir ses films…etc. Quelle langue parlerait-on avec l’autre? Sa langue? La notre? Celle du pouvoir économique (entre autres)?
Ma question est: est ce qu’on peut dire que nous comprenons l’autre si nous ne la lisons/écoutons/voyons qu’en traduction?
Ou: est ce que qu’on peut dire que l’autre nous comprend (est capable de nous comprendre) si elle ne nous lit/écoute/voit qu’en traduction?

bsimo

 

At 9/13/2005 10:44:00 AM, Blogger abigail

Great job on your talk on culinary school. I have a culinary school secrets blog if you wanna swing by my place!

 

At 10/19/2006 11:07:00 PM, Anonymous Anonymous

Bonsoir Amine,

Une telle rencontre remue en effet beaucoup de questions.

Simplifier, sans être simpliste, c'est tout le problème de ces discussions "de comptoir".

As-tu lu par hasard le livre de Ishrad Manji, Musulmane, mais libre. ?

Si oui, qu'en penses-tu? (hormis le style parfois un peu trop éloquent (dû à la traduction, peut-être?))

clotildegastines@gmail.com

 


Links to this post:

Create a Link