.comment-link {margin-left:.6em;}
Tuesday, August 07, 2007
Je suis contre la censure, pour la liberté d'expression... tant qu'elle reste intelligible, pertinente, et non un aboiement stérile.
Tel Quel et Nichane ont été retirés samedi soir du commerce, et leur directeur de publication, Ahmed Réda Benchemsi (ARB), poursuivi conformément à l'article 41 du code de la presse, comparaîtra le 24 août devant le tribunal de première instance de Casablanca. Pourquoi? Des "expressions qui vont à l'encontre des moeurs et à la morale publique, offensent les sentiments des Musulmans et constituent un manquement au respect dû à la personne de S.M. le Roi".

On peut trouver alors plusieurs sons de cloche, notamment dans la blogoma. Sous couvert de rejet de la censure et de défense de la liberté d'expression, il faudrait défendre tout et n'importe quoi? Non. Je ne m'y résouderai pas. Il faut prendre le temps d'analyser les raisons d'une telle décision du gouvernement marocain, que je partage.

J'aller me lancer dans ma tirade sur le sujet pour dire tout le mal que je pense de l'éditorial incriminé et irrévérencieux d'ARB.

Puis je suis tombé sur une excellente note de Fahed, alias le Guépard, que je partage de la première à la dernière lettre. Je n'aurais pu faire mieux.
Et une fois n'est pas coutume, son analyse est tellement bonne que je préfère la restituer ci-après dans son intégralité.
"Le gouvernement a pris la décision de retirer du commerce les derniers numéros de Tel Quel et Nichane.
Il ne suffit plus à Tel Quel de faire de la publicité mensongère en racolant avec des unes tapageuses annonçant des articles creux, sans fond et sans le moindre effort de recherche. Cf. l'article en une du dernier n° sur la virginité, absolument creux, aussi peu documenté qu'un post sur un blog.
Maintenant, ARB veut rentrer dans la cour des grands. Celle des journalistes qui sont convoqués au commissariat, et qui ont un ticket pour pleurer dans la presse internationale. Pas n'importe laquelle. Non, celle qui présente notre régime politique comme une dictature sanguinaire, monolithique. Rencontre du 3ème type entre personnes vivant dans le fantasme du despote oriental...
Venons-en aux faits, pour être un peu plus pro qu'ARB: le gouvernement a pris la décision de retirer du commerce les derniers numéros de Tel Quel et Nichane.Je n'ai pas lu le premier. En revanche, j'ai pu lire l'hebdo arabophone, notamment l'édito intitulé: "Sidna, ach katgoul?"Voici le lien, pour vous faire votre propre opinion:
http://www.hespress.com/?browser=view&EgyxpID=1801
La forme est absolument irrévérencieuse et manque de respect vis-à-vis du roi. Je suis de la vieille école, de ceux qui pensent qu'on ne doit jamais manquer de respect à une fonction ou à une institution, à moins d'en remettre en cause l'existence. Auquel cas, il faut avoir le courage d'avancer démasqué et d'en assumer les éventuelles conséquences.
Je trouve dans l'ordre des choses que la loi sanctionne les journalistes qui ne se conforment pas à certaines règles, dont le respect dû aux institutions. On peut parler de tout, mais poliment et en étant sûr de l'information avancée. Tel Quel avait déjà eu des problèmes avec la justice pour avoir traité une femme députée de...chikha!Il y a des lois: qu'elles s'appliquent.
Pour ce qui est du fond, on pourrait résumer l'édito comme suit: "le roi a dit dans son discours que certains choix ne pouvaient pas être remis en cause par les elections de septembre 07, et qu'il lui revenait d'assurer la continuité et la fidélité à ces choix fondamentaux. Les partis et les elections ne servent à rien puisqu'ils ne sont pas destinés à faire des choix fondamentaux".
Je pense que le point de vue d'ARB, qui est tout de même libre de penser ce qu'il veut et qui n'est pas poursuivi pour cela, est extrêmement dangereux.
Le Maroc a aujourd'hui un projet de société. Cf. post précédent "nation building". Cela signifie que nous savons où nous voulons aller en tant que nation dans un horizon d'une génération, soit trente ans. Nous sommes un pays divers, écartelé diraient certains, où aucune mouvance culturelle ou politique ne peut représenter plus de 30% de la population: entre conservateurs et libéraux, arabes et berbères, urbains et ruraux, nantis et pauvres...la société marocaine est structurellement éclatée.
De plus, moins de la moitié du corps électoral, lui aussi constitué de seulement 60% de la population en âge de voter, participe aux élections et se sent de ce fait représenté par les partis politiques. Aucune famille politique ne peut donc prétendre représenter plus de 30% x 50% x 60% = 9% des adultes de ce pays. Et ça, même nos barbus le savent.Aucune famille politique ne peut donc décemment prétendre présenter et défendre un projet de société. Seule la monarchie, qui tire sa légitimité de l'histoire et non des urnes et qui incarne la permanence du Maroc dans l'histoire en tant que l'un des plus vieux Etats-nations au monde, est en mesure de proposer et garantir une trajectoire pérenne.
Le roi a clarifié les choses: on ne va pas réinventer le fil à couper le beurre tous les 6 ans. Personne n'a de toutes façons la légitimité de le faire.
Pour ces élections, une partie de la classe politique a compris le rôle qui est le sien: (i) proposer aux électeurs une stratégie et un plan d'action détaillés et chiffrés pour atteindre l'objectif fixé et (ii) proposer au roi des hommes de talent pour mettre en oeuvre ce plan d'action, revu et corrigé selon les contraintes inhérentes à tout gouvernement de coalition. Tous les partis sérieux, notamment l'Istiqlal et l'USFP, ont élaboré un programme de gouvernement détaillé et chiffré. Ces programmes varient sensiblement sur des points importants tels que la fiscalité, le système d'enseignement, la stratégie économique, la répartition des richesses. Des divergences normales entre partis politiques dans un sytème apaisé, où on ne renverse pas la table à chaque occasion. L'heure est aux Bismarck et aux Cavour: des bâtisseurs, et non des destructeurs. C'est ce qu'on appelle l'âge de raison...
Appeler indirectement les gens à ne pas voter, c'est de la désobeissance civique, à la limite de la désobeissance civile: c'est très grave! Saboter les efforts de l'Etat pour organiser des élections transparentes, et les partis politiques qui ont travaillé pour la 1ere fois de leur existence sur des programmes concrets, chiffrés et opérationnels, c'est très grave!
Est-ce vraiment d'actualité de parler de réforme constitutionnelle pour rogner les pouvoirs du roi -alors que la monarchie n'a jamais été aussi populaire et à l'écoute du pays- et de laicité -alors que la société se sécularise en silence et que cela ne ferait que réveiller ses ennemis?Je fais partie de ceux qui pensent qu'il faut profiter du fait d'avoir un bon roi et se mettre au travail en profitant de la marge de manoeuvre dont on dispose, sans remettre en cause inutilement le rapport de forces.
Heureusement, ARB et autres journaleux ne pèsent pas plus qu'un pet. Les chiens aboient, la caravane passe: le pays avance malgré tout. Le pays se réforme, des décisions se prennent, malgré tout.
Voilà, c'est dit, je peux partir en vacances tranquille et à mon retour j'irai voter parce que cela impacte ma vie, à la marge certes. Mais mieux vaut ça que le cynisme de moralisateurs médiocres."

Chapeau bas.

Labels: ,

 
posted by Amine at 11:44 PM |


13 Comments:


At 8/08/2007 12:54:00 AM, Anonymous simo

Du moment que ARB et et d'autres journaleux ne pesent pas un pet pourquoi interdire(ou saisir) nichane et telquel ?? pourquoi les faire taire??
et ne plus ce qui me choque c'est que ca vous enchante!! en tt cas c'est l'impression que ca me donne
Dommage.

 

At 8/08/2007 01:57:00 AM, Blogger Reda

C'est un peu boiteux comme raisonnement. J'ai répondu au post de Fahed sur son blog.

 

At 8/08/2007 09:41:00 AM, Blogger ~laurent

"Quand le sage montre la lune, le fou regarde le doigt !"

ARB a critiqué le Roi dans son édito de Nichane. On peut effectivement ne pas être d'accord mais est-ce la véritable de raison de la fermeture de ses 2 magasines ?

Au Maroc, comme ailleurs, quand on veut faire taire un concurent on se sert des failles de la loi (atteinte aux bonne moeurs, non respect de la législation sur l'alcool, etc ...) pour une fermeture administrative, une interdiction de parution, ...

En invoquant le manque de respect au Roi, ne fait t'on pas payer à Nichane,à TelQuel (et au journal hebdo) leur trop grande liberté de ton par rapport au pouvoir économique ?

PS : pourquoi interdir en même temps TelQuel et Nichane si ce n'est pour abatre (économiquement) le groupe d'ARB ?

 

At 8/08/2007 11:24:00 AM, Anonymous dima

Juste pour corriger et rectifier les propos inexacts de fahed et qui ne reflétent aucunement l'avis de la majorité des marocains :

- Une législature marocaine dure 5 ans et non pas 6 ans(derniére élections légilatives Septembre 2002 - la prochaine Septembre 2007)

- Comme le dirait ARB, il y a une offensive généralisée contre une certaine presse qui n'est pas aux ordres du pouvoir. Pour Rappel : Les procés subis par le journal-hebdo (Affaire américaine de Benaissa contre le JH, Affaire de Claude Moniquet contre le JH). Les procés intentés à Telquel (Affaire de la député qui était une artiste populaire (chikha) dans un récent passé contre Telquel). Nichane (Affaire de l'article de Sanaa Elaji et Driss Ksikés) et maintenant ce qui est leur arrivé le week-end dernier. Al Watan An (Affaire en cours Ariri et Hourtmallah).Et ne parlons pas du sort réservé à Ali Lmrabet (Journaliste à El Mundo actuellement) avec sa condamnation de plus exercer son métier de journaliste pendant 10 ans au Maroc.

Ce n'est pas Aujourdhui le Maroc qui subira les foudres du pouvoir et on sait pourquoi.

Je rappelle aussi que le code de la presse marocain comprend des articles qui vont jusqu'à l'emprisonnement des journalistes.

Ma référence comme réaction juste et réfléchie au sein de la blogoma est celle de larbi

www.larbi.org/index.php?2007/08/05/415-srie-noire-pour-la-libert-d-expression-au-maroc#co

Je respecte ton avis et je souhaite bonnes vacances à Fahed.

 

At 8/08/2007 06:10:00 PM, Blogger Amine

Laurent> alors pourquoi t'obstiner à regarder le doigt si tu en es conscient?
je l'ai dit et répété plusieurs fois sur ce blog, il y a des lignes rouges, tout le monde les connaît, il est facile de les contourner en usant de la forme adéquate sans outrepasser ces lignes rouges pour expriemr la même chose. Des idiots comme ARB ou Ali Lmrabet (je n'aime pas les mettre dans le même sac, ARB est brillant mais impulsif et fait un vbeau gàchis dans l'irrévérencieux inuitile - Lmrabet est un nul, un grand NUL qui n'a jamais été un vrai jiournaliste, qui s'est mis à boyer pour qu'on l'érige en martyre de sa prope basesse)
Prkoi els 2? Car ile st attaué en sa qualité de Direxcteur de publication... l'un est le pendant de l'autre dans une langue différente... Exagéré, peut-être.
C dommage car Tel Quel restait mon préféré au Maroc.

Simo> Ca ne m'enchante pas DU TOUT, ça m'attriste sincèrementpour ARB. Mais quand on joue au poker comem un gamin, il faut savoir perdre sans pleurer et accepter de se lever de la table des grands.

Dima> je respect ton point de vue aussi, on ne fait que palabrer rien de bien échant tu sais :-)
Mais tu mélanges tout. Lmrabet a cherché ce qui lui arrive, et quand on lit ce qu'il écrit aujourd'hui contre le Maroc (et non contre la Moncarchie seulement), il n'y a aucune raison.
la presse est encore immature chez nous, point barre.
On a quelques vrais journalistes, excellents même, mais pas de supports dignes d'eux.


Bref... divergence de point de vue :-)

 

At 8/08/2007 07:25:00 PM, Blogger Leguepard

@ Simo: ca ne m'enchante pas qu'un gars viole la loi en connaissance de cause et inutilement, que sa responsabilité pénale soit engagée et que des personnes intelligentes s'en emeuvent! Il aurait pu dire la même chose, mais poliment, ne serait-ce que pour se conformer à la loi. Critiquer le monarque est permis, lui manquer de respect est non seulement une faute professionnelle (la sobriété est de rigueur) mais une infraction. Il est suffisamment grand pour assumer ses actes.
Le problème pour le gouvernement est qu'à tous les coups, ARB gagne: qu'on ne réagisse pas, et ARB se paie le roi gratuitement. Demain, ce sera à Nadia Yassine de le faire, et ce serait autrement moins drole...
Qu'on réagisse, et là ARB devient une icone de la liberté de la presse bafouée au Maroc.
Donc ARB a "gagné", mais en sciant la branche sur laquelle il est assis.

@Dima:
- merci pour le réctificatif. Une législature au Maroc, ça dure effectivement 5 ans.
- pour le reste, il ne s'agit pas d'un rectificatif du contenu de mon post, mais de ton angle d'analyse, que je ne partage pas. Je pense d'une part que nos journalistes manquent de professionalisme et sont injurieux un peu trop facilement, et que d'autre part les journalistes ne sont pas au-dessus des lois.

@ Amine: tout à fait d'ac sur Lamrabet, qui passe son temps à présenter à la presse espagnole de droite, qui nous aime tant, le Maroc comme l'équivalent de la Birmanie ou de la Corée du Nord. Certains frustrés n'aiment pas ce pays et sont cachetonnés pour délirer comme chroniqueurs dans des journaux en tant qu'icones de la liberté de presse.
Heureusement,ARB ne fait pas partie de cette catégorie.

 

At 8/08/2007 09:36:00 PM, Anonymous fouad

Je voudrais juste poser une question puisque notre ami leguepard (dont je respecte le point de vue même si je ne le partage pas) cite les partis politiques et donnent exemple de l'usfp.
ma question est celle-là: Même l'USFP se déclare farouchement contre cette saisie et la considère comme un excès de zèle trés considéré et tres grave , c'est ici:
http://www.alittihad.press.ma/affdetail.asp?codelangue=6&info=57689
alors si même l'USFP le dit ca doit être grave? car on ne peut pas considerer lUSFP comme nhiliste lui qui est partenaire du "projet" dont tu parles.
comment tu réagis à cette donamnation dans un editorial du journal officiel du parti qui forme la majorite?
est ce que tout cela a un sens? est ce que effectivement il y a de l'exageration dans cette saisie qui va finir par radiculariser le plus zen et le plus calme des citoyens?
merci

 

At 8/09/2007 05:00:00 PM, Anonymous Meryem

Entierement d'accord avec ce post.
Je n'avais pas lu l'editorial en question mais je vois que le discours d'ARB ressemble de plus en plus a celui de Rachid Nini, meme s'ils sont senses representer des mondes antagonistes (en tout cas c ce qu'ils pretendent).
Franchement quel gachis! ARB etait un excellent journaliste, mais son probleme c qu'il veut faire la politique bzezzz! Ces gens-la veulent etre acteurs de la vie politique et non pas observateurs! ils sont gravement atteints de megalomanie et manquent terriblement d'humilite.
Malheureusement cette fois-ci je ne ressens aucune compassion pour lui!
meryem

 

At 8/09/2007 06:25:00 PM, Blogger Leguepard

@ fouad: j'ai cité l'USFP comme parti ayant fait un travail sérieux pour rédiger un programme ambitieux, réaliste et applicable...et pourtant, le socialisme y compris dans sa version bestila n'est pas ma tasse de thé.
Pour le reste, la position de l'USFP est pour le moins incohérente: en tant que parti majoritaire, (i) l'USFP avait la possibilité de bloquer la requête émanant du...gouvernement dont il fait partie , ce qu'il n'a pas fait et (ii) si l'USFP s'opposait par principe à la censure de la presse, alors je ne comprends pas pourquoi ce parti ne dénonce pas et ne bloque pas le code de la presse en cours d'élaboration!
En clair, l'USFP se scandalise d'une décision qu'il n'entrave pas, par ailleurs...
Par ailleurs, si le meme texte avait été signé par Ramid dans Attajdid, ou pire par Nadia Yacine, comment l'USFP aurait-il réagi?
La loi est la meme pour tous...

 

At 8/16/2007 12:42:00 AM, Anonymous Anonymous

Je suis choqué de tes propos amine mais pas étonné! Les bourgeois marocains comme toi ne dénigrent jamais le système qui les a fait naitre et évoluer. Malgré ton libéralisme, ta culture, ton exposition aux courants les plus libéraux, en fin de compte tu es un bourgeois marocain de anfa.

Que dis-tu d'un bébé de 9 mois emprisonné avec son père journaliste dans une cellule à côté pour lui mettre de la pression pour donner ses sources ?

Quoiqu'en peut dire de Benchemsi et ses amis, je suis à 100% pour nichane et telquel qui n'a rien à envier aux médias internationnaux. Et dieu sait combien je suis plus méchants aux médias qu'un chneiderman dans Le monde.

Anyway demain de bonheur j'aurai ma carte de membre de l'AMDH. La lune de miel est finie. Les marocains et les marocaines ont le devoir de résister avec dignité et pacifiquement.

 

At 8/16/2007 01:36:00 AM, Blogger Amine

Anonymous > si courageux(se) pour ne pas signer ton poste...?
"Les bourgeois marocains comme toi... en fin de compte tu es un bourgeois marocain de anfa"...
Sache pour ta gouverne que je n'ai jamais habité Anfa, que tes verdicts sont bien rapides, et que mon avis m'engage en tant que citoyen marocain et non en tant que membre supposé par toi d'une CSP particulière. Tes neurones ont capté le message?

"Que dis-tu d'un bébé de 9 mois emprisonné avec son père journaliste dans une cellule à côté pour lui mettre de la pression pour donner ses sources ?" => que C injustifiable, impardonnable etc... m'as-tu vu approuver cela?

 

At 8/16/2007 09:30:00 PM, Anonymous Anonymous

C'est pas question de courage! Etre anonyme ou pas ne change rien! Ce sont les idées qui doivent primer et non les personnes!

La liberté d'expression au maroc est en danger sur tous les domaines. Ca fait peur et ça fait chier grave le moral. Oser dire le contraire est participer moralement au crime. Je sais que tu es loin du maroc et que tu le fais plus par chauvinisme que par conviction, mais venant de toi ça me rend hors de moi. Je suis un ancien lecteur de ton blog et j'aime en général ce que tu fais.

Anonyme ou pas, ça change finalement rien.

 

At 8/26/2007 07:58:00 PM, Anonymous Anonymous

Message pour Leguepard,

il n'y a que les serviteurs des pillards gouvernant le maroc qui nous manquent...meme en internet ils trouvent facilement des vectimes de leur propagande. A mon avis tu te trempes d'epoque quand tu parles encor de "lignes rouges" a ne pas dépasser, infligées aux journalistes libres et brillants comme Reda.

 


Links to this post:

Create a Link