.comment-link {margin-left:.6em;}
Friday, September 15, 2006
Cardinal Ratzinger, tu me réciteras 3 "Ave Marie" et iras te laver la bouche!
Si Voltaire disait du Pape qu'il "est une idole à qui on lie les mains et à qui on baise les pieds", l'actuel résident du Vatican aurait du se voir tout simplement lier la langue.
De passage dans sa Bavière natale, Benoît XVI a gravement dérapé ce mardi 12 Septembre en s'enfonçant dans une diatribe déraisonnée sur l'Islam.
En substance, il a présenté l'Islam comme une religion violente déconnectée de la raison, à l'opposé selon lui du Christianisme.
Son intervention est tout simplement irresponsable, et traduit la méconnaissance de l'Islam au plus haut niveau du Pontificat. Ratzinger aurait-il fait l'économie du Coran dans sa formation de théologie et aurait-il puisé sa connaissance de la religion musulmane dans les torchons d'Oriana Fallaci?
Au lieu de perpétuer le message de paix de son prédecesseur, de réaffirmer le refus de l'amalgame entre Islam et Islamisme plutôt que de l'encourager, d'inviter les communautés à plus de dialogue entre elles au lieu de nourrir les vélléités de confrontation théologique des extrêmes de part et d'autre, Benoît XVI fait l'erreur de s'engouffrer dans la brêche du choc des civilisations, des religions et de la communication.
Pour reprendre une phrase désormais célèbre de Chirac il y a 3 ans au sujet de la Pologne, le Pape "a manqué une bonne occasion de se taire". Et la grandeur d'âme du Vatican vient de faire un sacré "pshit". Bien dommage. Le mal est déjà fait.
 
posted by Amine at 5:21 PM |


0 Comments:




Links to this post:

Create a Link