.comment-link {margin-left:.6em;}
Thursday, February 15, 2007
Les éleveurs anglais ont initié une campagne intitulée The Great Milk Robbery afin de dénoncer les marges abusives que s'octroient les acteurs de la Grande Distribution sur la vente de lait en supermarché, aux dépens des éleveurs dont les revenus ne cessent de s'amenuiser.
Les chiffres avancés sont édifiants. En 1994, le prix du lait en supermarché était d'environ 41 pence par litre, dont 18,63 p. revenaient aux éleveurs, 22 p. à l'industrie laitière et seulement 0,37 p. à la Grande Distribution. 11 ans plus tard, la donne est bien différente. Le consommateur débourse 50 p. par litre, l'éleveur et l'industrie laitière voient leurs recettes passer à respectivement 17,5 et 17 p., et la Grande Distribution se fait plaisir avec le différentiel restant, soit 15,5 pence! Prenez vos calculettes: La Grande Distri a réalisé en 11 ans une augmentation de sa marge de plus de 4'000%!
Ça c'est en Angleterre. Je serais curieux de voir ce qui se passe du côté de l'Oncle Sam, hein Walmart?
 
posted by Amine at 10:03 PM |


1 Comments:


At 2/18/2007 04:46:00 PM, Blogger Loula la nomade

Salut Amine

La situation est pareille partout, sauf qu'ici les prix diffèrent de province en province. L'industrie du lait est basée sur un système de quotas. Pour en savoir plus, quelques adresses:
http://www.lait.org
http://www.plaisirslaitiers.ca/fr/TradeAndIndustry/organization/organization/overview.htm
http://www.cdc-ccl.gc.ca

 


Links to this post:

Create a Link