.comment-link {margin-left:.6em;}
Monday, August 27, 2007
Cela fait 4 ans que je suis à Barcelone mais je n’étais encore jamais allé au consulat du Maroc ici. Mon passeport expirant dans quelques mois, ce fut donc l’occasion de m’y rendre enfin.
Le site web du consulat, plutôt bien fait, mentionne clairement: “El consulado se encuentra en el número 91 de la Calle Béjar, perpendicular a la Estación Sants”
J’arrive à l’adresse en question. Rien, pas de panneau, pas d’interphone, pas de consulat. Je me renseigne au commerce attenant à l’adresse indiquée.
« Pero coño me lo preguntan cada día. Estos inútiles se fueron de aquí hace dos años y aún no han actualizado su dirección en su portal Internet ! » (Mais bordel on me le demande chaque jour ! Ces abrutis sont partis d’ici il y a 2 ans et ils n’ont toujours pas actualisé leur adresse sur le site Internet !)
Il m’indique une autre adresse, j’y arrive vers 8H30.
Un longue queue de 25 mètres environ longe le bâtiment. Assez désorganisée. On ne sait pas vraiment où elle termine ni où je dois me positionner. Je la remonte jusqu’à la porte d’entrée pour voir s’il y a plusieurs guichets, et là surprise, une autre queue venant en sens opposé. Une queue de femmes uniquement. Je me retourne et scrute la première. Que des hommes. Une queue pour hommes, une queue pour femmes. Et puis je me mets à compter, déformation professionnelle. 73 hommes dans la première dont 27 barbus avec presque tous une gandoura blanche, 29 femmes dont 18 voilées dans la seconde. Je repense d’un coup aux plages islamistes au Maroc. Ma logique illogique me pousse à me positionner dans la file des femmes, elle est plus courte.
Un groupe de 3 barbus me fusille du regard, je prends un malin plaisir à les fixer sans ciller.
9H00. La porte principale du consulat s’ouvre enfin. Un beau moustachu, bon petit ventre en forme de luth inversé, en sort, donne le dos aux hommes, et invite les femmes à rentrer.
Je suis en fin de queue, suit les femmes qui rentrent et me trouve nez à nez avec le moustachu. Il a des miettes de croissant sur la moustache et les sourcils en éventail.
« Wa ta chad ssaf » (Va faire la queue »)
- Rani fsaf (je la fais)
Il me montre le plombage de sa prémolaire droite dans un beau bâillement, et me dis agressivement.
« Wa ssaf dial rjal, machi hada fih ghir la3yalate » (La file des hommes, pas celle-ci, il n’y a que des femmes).
Là je monte les décibels et lui dis qu’aucun consulat ni administration ne fait une queue pour hommes et une autre pour femmes. Il m’ignore et se retourne pour faire rentrer l’autre file masculine, je m’interpose et lui dis que je rentre avec les femmes, étant dans leur file qui est entrée en premier (je sais je suis têtu).
Un des 3 barbus suscités vient me voir, l’air menaçant.
« Malek nta baghi tnowadna fdiha, wach 7na bnadem wla hayawan bache tkhalto hakake m3a l3yalates » (Qu’est ce qui te prend à nous faire un scandale, sommes-nous des humains ou des animaux pour nous mélanger ainsi avec les femmes » ?).
Là je sens désagréablement mon sang monter en flèche du talon à la nuque, je serre instinctivement le poing droit et me force à garder le bras bien tendu vers le bas. Je le regarde fixement et hésite longuement. Lui cracher au visage, lui mettre un coup de boule en plein nez, détendre mon bras et laisser mon poing remonter ? Je me force à me calmer. Je continue à le regarder. Ma haine doit être visible. Un jeune d’une vingtaine d’années vient me saisir par le bras et me pousse lentement vers le bout de la queue masculine (pardon pour le mauvais jeu de mots).
« Khouya, bered, makayswawch hado, bered wla ghat jbed lrasek machakil bla fayda » (Mon frère, garde ton sang froid, ils n’en valent pas la peine, calme-toi où tu vas t’attirer des ennuis pour rien).
Je me calme, et puis je pense à cette échéance du 7 septembre. Aux barbus. A l’abstention. Au PJD. Je me situe aux antipodes des idées de ce parti dont l’idéologie ne peut qu’obérer le développement du Maroc moderne auquel je rêve, celui qui se construit en ce moment.
Ce parti.
Qui ne devrait pas en être un. Un « parti religieux » est pour moi un anachronisme, un hydre politique liberticide et source de toutes les dérives.
Une fois entré dans le consulat, c’est encore pire. Il y a quatre files. Trois d’hommes, une de femmes. Un fonctionnaire du consulat se promène d’une file à l’autre et précise à qui veut l'entendre: la première pour les passeports et les cartes d’identité nationales, la seconde pour les légalisations de signatures, la troisième pour les immatriculations consulaires, la quatrième… pour les femmes (sic!). Les femmes sont devenues une catégorie administrative consulaire.
Dépit et dégoût, c’est ce qui me vient à l’esprit à ce moment-là.
Les barbus ont-ils déjà gagné ?

Mon moustachu vient me voir.
« Makayne mouchkil (il n’y a pas de problèmes), nous sommes obligés de nous organiser comme cela, vous comprenez Monsieur »
- Non je ne comprends pas, depuis quand sépare-t-on les hommes des femmes ? Il n’y a que dans les mosquées et les hammams que l’on fait cela chez nous…
« Nous l’avons fait pour nous adapter à nos ressortissants, c’est eux qui n’aimaient pas se mélanger entre eux ».

Les barbus ont-ils déjà gagné ?
...
- Au fait, vous savez que sur le site du Consulat, c’est toujours l’adresse de la Calle Béjar qui est indiquée ?
« Oui il paraît, il faudra leur dire à Rabat »

Il faudrait leur dire beaucoup de choses sur ce consulat à Rabat.

Labels:

 
posted by Amine at 3:25 AM |


19 Comments:


At 8/27/2007 05:16:00 PM, Anonymous Onassis

Navrant mon cher Amine ! Ce n'est pas le tiers-monde. Ce n'est pas le monde. C'est RIEN !

 

At 8/27/2007 05:43:00 PM, Anonymous Elle

Il faudra leur dire aussi que la standardiste ne sait pas parler espagnol et qu'elle est agressive au téléphone: "wash ntiya maghrebiyya? iwa hadri l3arbiya" (tu es marocaine toi? alors parles arabe). Elle ne sait pas non plus qu'il ya des marocains qui parlent d'autres langues comme l'amazigh par exemple et que ce qu'elle appelle arabe c'est la darija et non pas l'arabe que je parle mieux qu'elle.

 

At 8/27/2007 05:51:00 PM, Anonymous Elle

Autre chose...
Il faudrait leur dire à Rabat aussi que le personnel de certains consultats risque d'exporter des pratiques qui ne sont pas très bien reçues à l'étranger. A un ami qui a demandé le visa pour le Maroc on lui a demandé plus d'argent que ce qu'il était écrit sur le reçu et il est venu me voir pour me demander si cela était normal. Je lui ai dit non, il s'est fait avoir.

 

At 8/27/2007 09:25:00 PM, Blogger Mohamed El Kortbi

Ash : dans certaines administrations au Maroc il y a une file pour homme et une autre pour femme !

Elle ... pourquoi voulez vous qu'on parle espagnol dans un consulat marocain? Au consulat d'Espagne de Casablanca, il ne parlent que espagnol !!!

 

At 8/28/2007 05:13:00 PM, Blogger Loula la nomade

Amine,
Ils n'ont pas gagné, le système a failli. Les signes sont partout. Tout simplement consternant.

 

At 8/29/2007 02:42:00 AM, Anonymous Space Cowboy

Ce que je viens de lire m'afflige au plus haut point, bande de demeurés. Il faut absolument aller voter! Les elections en algérie qui ont déclenché la guerre civile qu'on connais étaient caractérisée par un fort taux d'abstention. A bon entendeur...

 

At 8/29/2007 04:04:00 PM, Blogger Antiphon

Amine!!! Excellent sens de la narration! Un vrai régal cet article, tu ne m'en voudras pas de le rebalancer tel quel sur mon blog, histoire de prêcher ta bonne parole.

 

At 8/30/2007 10:09:00 AM, Anonymous supertimba

Affligeant!Dak les barbus katlouna: faudra qu'un jour que qq leur apprenne que le prohète adorait les femmes et que c'est lalla khadija, sa patronne qui l'a façonné.Vraiment épuisant.
Même topo ici à bruxelles où les ninjas et les tenus afghanes se multiplient avec toujours ces regards colérique comme s'ils en voulaient au monde entier.Moi j'ai juste envie de leur dire: vous n'aimez pas l'europe, vous pensez que c'est un pays de mécréants?Alors qu'est ce que vous attendez pour émigrer en arabie saoudite!

 

At 8/30/2007 10:32:00 AM, Blogger Amine

Mohamed El Kortbi > Ca semble te réjouir ces files séparées entre homem et femmes, mais à force de lire tes commentaires ici et là sur els blogs, ça ne m'étonne pas du tout de toi, tu te serais rajouté au groupe des 3 barbus sus-cités que cela m'aurait encore moins étonné.

Quand à ta réponse à "Elle", j'ai parfois l'impression que ton cerveau s'est arrêté à la maternelle.
Si aux consulats Espagnols au maroc on ne parle qu'Espagnol, doit-on ériger cela en exemple? Car eux devraient faire l'effort de parler Arabe, Amazigh et français chez nous.
Quant au consulat marocain à Barcelone, "Elle" a 100% raison, car pour ta gouverne, il n'y a pas que des marocains qui appellent ce consulat (ô surprise) mais des espagnols aussi, beaucoup d'espagnols, pour avoir des renseignements administratifs, touristiques, de visa pour du transport de marchandises etc pour aller au Maroc... et qu'il se trouve qu'au bout du fil ils ont des interlocuteurs qui ne parlent pas correctement la langue du pays où ils résident...
Ca te va où tu vas encore déblatérer d'autres élucubrations sans logique aucune?


Loula> oui le système a failli, tu as raison, mais le résultat est bien triste.

Space cowboy > Oui il faut voter, oh que oui!!!!!

 

At 8/31/2007 12:43:00 AM, Blogger Najlae

amine, chui vraiment déçue...mais le coup de boule s'imposait très cher!!

"amine il a frappé
amine il a frappé"

LOL

 

At 8/31/2007 01:14:00 AM, Anonymous Onassis

Naj : Voyons, on ne fait ça qu'en finale de coupe du monde. Sinon, ça ne se fait pas !

 

At 8/31/2007 01:27:00 PM, Anonymous Cédric

Coup de boule ou question insidieuse style Allan au capitaine Haddock : eh barbu, tu dors avec la barbe au-dessus du duvet ou au-dessous du duvet ?

 

At 8/31/2007 02:40:00 PM, Anonymous lady zee

Ton récit m'a donné la chair de poule, j'en suis consternée.
J'aimerai aussi le reprendre sur mon blog si tu le permets.

J'irai par la forêt, j'irai par la montagne, mais j'irai voter!

 

At 8/31/2007 03:02:00 PM, Anonymous Anonymous

C'EST VRAIMENT NAVRANT POUR NOUS!
QUEL HONTE CE CONSULAT!!!

NOTRE PAYS A ETE ENVAHI PAR DES RETARDES ET DE CONS d'ISLAMISTES!!! VOUS SAVEZ QUI VOUS ETES...

BARBUES: VOUS N'ETES QUE DES ANES ET DES IGNORANTS QUI FERONT COULER LE MAROC!! UN SI BEAU PAYS QUE LE NOTRE! C'EST POUR CETTE MEME RAISON QUE L'ELITE NE RENTRE PLUS, S'ENFUIT, ET PERD ESPOIR.... dommange.... tellement de potentiel...

 

At 8/31/2007 03:11:00 PM, Anonymous Anonymous

Outrage...Frustre...Navre...quel honte

 

At 8/31/2007 04:50:00 PM, Blogger Amine

Najlae, Onassis > G T à un cheveu de le faire, honnêtement... mais la raison a été plus forte, heureusement.
LadyZee> sans pb.

 

At 9/03/2007 12:58:00 PM, Blogger Youssef Chraibi

Mes amis, pas besoin d'etre consternes ou tristes, nous savons tous que les Consulats comme les Postes de Douane sont des endroits detestables dans lesquels moins on traine, mieux on se porte.

Ash >
La semaine derniere, j'ai ete au Consulat d'Abu Dhabi pour renouveller mon passeport. Bien que la culture aux EAU est de separer la file des xx de celle des xy, et bien a notre Consulat, c'etait mixte... va comprendre!
Ceci dit, ils renouvellent le passport sur place en 1h, ce que je trouve exceptionnel.

Mohamed El Kortbi >
Oui, au Consulat du Maroc en Espagne, les officiers devraient parler non seulement espagnol, mais aussi francais, allemand et meme chinois... on les veut ces touristes ou pas?
Quant au Consulat d'Espagne a Casablanca, le probleme ne se pose pas, ils peuvent meme rester muets puisqu'ils sont deja a 50 millions de visiteurs par an!

 

At 9/03/2007 04:27:00 PM, Blogger xoussef

This comment has been removed by the author.

 

At 9/03/2007 04:29:00 PM, Blogger xoussef

mon sang bout à lire ça! ça m'arrive rarement... mais bonne chose que tu te sois contrôlé qd mm

 


Links to this post:

Create a Link