.comment-link {margin-left:.6em;}
Wednesday, May 23, 2007
Cela fait quelques jours que la presse espagnole s'en fait l'écho.
Tania Derveaux, responsable du parti
NEE ("non" en flamand) et candidate au Sénat Belge, n'a rien trouvé de mieux comme "argument" électoral que de proposer une fellation à 40'000 de ses éclecteurs, tirés au sort.
«Selon mon agenda, cela me demandera 500 jours pour voyager autour du monde pour rendre visite à tous ceux qui se seront inscrits sur cette page. Ce qui représente l'équivalent de 80 fellations par jour. L'offre étant limitée, inscrivez-vous tant que vous en avez la possibilité.»
(..) "Quant à ceux qui sont mariés ou timides, conclut Tania Derveaux, ils peuvent toujours recevoir leur fellation dans le monde virtuel de Second Life".
Derrière les rideaux, c'est un pied de nez au premier ministre Guy Verhofstadt qui propose de créer 200'000 emplois nouveaux, promesse que beaucoup de détracteurs, dont Tania, dénoncent car elle en serait pas tenue. Donc à défaut de promettres des jobs, autant pousser la promesse aux "blowjobs".
Elle a désormais une assistante japonaise, Lin Chong, pour l'aider à tenir sa promesse (video interdite aux moins de 18 ans). C'est super hot, mais c'est hilarant quand elle dit "Do you really like this? Because my previous client couldn't even get hard. His name was Mr Bush. A litlle man with a dry sausage. (...) I wonder what Condoleeza does with such dry sausages to get them excited. Would you like that? Do you want something like NEE in your country? So you can fire dry sausages like Mr Bush from parliament".
Sincèrement, oui c'est osé, mais de l'excellent second degré.

Labels: ,

 
posted by Amine at 11:52 AM |


1 Comments:


At 6/12/2007 11:19:00 PM, Blogger Maryam in Marrakesh

Ahem, that might just be the most original campaign strategy that I have heard of (cough, cough):-)

 


Links to this post:

Create a Link