.comment-link {margin-left:.6em;}
Sunday, August 13, 2006
En toute logique, l'Espagne est (enfin) passée au permis de conduire à points le mois dernier. Une des conséquences directes est la responsabilisation des conducteurs qui, préférant garder leur sésame pour macadam, deviennent plus respectueux de la vitesse, et surtout, veillent à ne pas avoir trop d'alcool dans le sang avant de prendre le volant. Cela n'est évidemment pas pour plaire à l'industrie vinicole ibérique, qui a déjà bien du mal à affronter la concurrence grandissante des Vins du Nouveau Monde.
Que faire alors?
Les Bodegas affiliées au label "Denominación Calificada Rioja" refusant de laisser le permis à points obérer le
leadership du Rioja dans le secteur de l'hôtellerie notamment, ont décidé de prendre le taureau par les cornes.
Le Consejo Regulador, organisme décentralisé du Ministère de l'Agriculture, en charge de la régulation de l'appelation d'origine contrôlée "Denominación Calificada Rioja", a ainsi passé un accord avec l'association hôtelière
Euro-Toques afin de parrainer la distribution de sacs en plastique de format et de design idoines pour que les clients puissent emporter avec eux le reste de leur bouteilles de vins. L'idée est en effet simple. Il s'agit d'inciter les consommateurs à conserver leurs habitudes tout en ayant l'assurance de consommer leur vin avec modération et de pouvoir finir leur bouteille entamée une fois de retour chez eux.
Soit. Mais il ne s'agit ni de pizza ni de fast food, nous parlons ici de vin, qui plus en est en Espagne où il est appréhendé à sa juste valeur. Emporter avec soi sa nourriture est certes entré dans les us et coutumes aux Etats-Unis ou dans certains pays scandinaves, mais en Espagne cela dénote d'une certaine radinerie et d'un manque de savoir-vivre manifeste.

La conception de sacs de style nouveau pour emporter son vin, doggy bags premium, prétend donc changer les habitudes de consommation sans renoncer à la sacralité dudit elixir. Je n'adhère pas tellement à l'idée, car cela me donne une impression râpeuse que le Rioja est ainsi rabaissé au statut de pinard.
Le plus surprenant est que l'opération a reçu le soutien (discret) de certaines des meilleurs tables d'Espagne telles que
Arzak (une merveille, à San Sebastian!), Akelarre (très cher mais je le garde sur ma To-Do List), Echaurren (1 étoile Michelin) ou Can Roca.
Business as usual? Je trouve cela dommage.
A voir si le Ribera de Duero suivra le même mouvement.
 
posted by Amine at 4:00 PM |


1 Comments:


At 8/15/2006 07:27:00 PM, Anonymous Tima

Com hta 3ala9a avec le post mais sorry first visit je tiens à te dire que ta play list est super je la passe en boucle eh puis jaime bien les fotos chapeau l'artiste;)

 


Links to this post:

Create a Link