.comment-link {margin-left:.6em;}
Sunday, July 09, 2006
J'ai lu il y a quelques mois "Allah n'est pas obligé", d'Ahmadou Kourouma (Prix Renaudot 2000, Prix Goncourt des lycéens 2000, Prix Amerigo Vespucci 2000). C'est le récit d'Ibrahima, enfant-soldat de 12 ans, Kalachnikov en bandoulière, enrôlé pour tuer au Libéria et au Sierra Léone, qui nous restitue froidement mais non sans ironie la barbarie qu'il a vécue à l'état pur. Avec cette maxime récurrente tout au long du roman: "Allah n'est pas obligé d'être juste avec toutes les choses qu'il a créées ici-bas".
Cinglant. J'avais adoré.
Hier à Paris, je tuais le temps en attendant le départ de mon vol de retour vers Barcelone en lisant le Canard Enchâiné de cette semaine (daté du 5 juillet), et je me suis arrêté sur ce titre "Allah n'est pas obligé, la mairie du VIème non plus".
De quoi s'agit-il? Le roman a été adapté en pièce de théâtre. Jouée les 26 et 27 juin dernier dans les locaux de ladite mairie, la pièce s'est vue amputée du mot "Allah", remplacé par trois pauvres petits points dans le programme de la Foire Saint-Germain, qui annonce donc la repésentation de "... n'est pas obligé". Pourquoi cette censure? Alain Ouy, délégué aux affaires culturelles de l'arrondissement, se justifie par: "une mairie d'arrondissement ne peut pas se permetre de prendre de tel risques, liés à l'actualité politique. (...) Les déclarations du président iranien et l'affaire des caricatures de Mahomet etc (...)".
Censure gratuite, injustifiée (le roman ne parle même pas d'intégrisme religieux, aucune confusion ou erreur d'interprétation n'étant possible), qui démontre encore une fois ce choc des ignorances. Et cela se passe au VIème arrondissement de Paris, historiquement intello, culturel, ouvert sur l'autre, n'est-ce pas?
Le titre du roman aurait été "Yahvé n'est pas obligé", j'imagine que les réactions auraient été différentes. Et que si censure il y avait eu, une myriade d'avocats, d'associations et de responsables politiques auraient crié au scandale et s'en seraient pris au censeur culturel de cette mairie honteuse.
Si vous vous baladez sur Saint-Germain un de ces quatre, attention aux mots que vous utilisez, même dans des expressions de langage courant où le mot Allah (Inch'Allah par exemple) est cité sans forcément évoquer la déité, on pourrait vous demander de les remplacer par trois petits points de suspension ou d'aller vous faire voir ailleurs. La Mairie du coin ne pourrait pas prendre de tels risques, vous comprenez?
Si Ibrahima apprenait ela, il dirait sûrement à Alain Ouy: Faforo! Gnamokodé!
 
posted by Amine at 2:30 PM |


6 Comments:


At 7/11/2006 09:56:00 AM, Anonymous supertimba

ah mon cher amine le politiquement correct envahit tout ce qui bouge hélas.Alors que c'est une oeuvre magnifique on va encore la tronquer au nom des "sensibilités" j'te jure.
Sinon comme bouquin de l'été je te conseille tom weiss "l'orientaliste" ou l'incroyable histoire d'un aventurier juif azerbaidjanais de l'entre deux guerres, convertis à l'islam et émigré en allemagne à l'époque nazie.Le bouquin est une bio qui se dévore comme un roman!

 

At 7/17/2006 03:18:00 PM, Anonymous Lamirose

Bonjour Amine,
Voici quelque temps déjà que je passe par ton blog ...mais c'est vraiment la toute première que j'y laisse un commentaire...je suis tout à fait d'accord avec toi que cette censure est injustifiée...mais les tensions montent vraiment très vite par ici et les esprits ne sont pas du tout calmes ...alors je pense que c'était peut etre sage de prendre cette décision ...
Une personne de confession musulmane (...et pas très branchée curiosité intellectuelle ) n'ayant pas lu le livre et qui passe devant une affiche annonçant un spectacle "Allah n'est pas obligé"...je pense que cela tournerai très vite à l'insulte dans sa tête...et par effet boule de neige ...causerai des dégâts (ne me demande pas lesquels!!!) ...donc la carte de la prudence et de la prévoyance étaient peut etre les meilleures à jouer.
Te deseo un dia muy feliz !!

 

At 7/17/2006 03:29:00 PM, Blogger Amine

=>Lamirose
Je respecte ton point de vue... mais ne le partage pas :-)
Le titre ne me ferait pas "réagir", il éveillerait peut-être ma curiosité mais je ne penserais franchement pas à une insulte.
C la méconnaissance de l'occident à l'égard du monde musulman qui génére ce genre d'interprétations erronnées.
Une simple mention du mot Allah et un musulman se sentirait insulté? Allons bons, arrêtons avec cette image réductrice et primitive des musulmans.
Je me trompe peut-être remarque, mais j'ose croire que non :-)
Il aurait fallu à la source alors refuser le titre de Kourouma car pas politiquement correct?
Temps difficiles, n'est ce pas?

Merci de ta visite, et reviens commenter quand tu veux.

:-)

=> Supertimba
Comment vas-tu? Ca fait un bail! Et tu ne nous as rien concoté de récent sur ton blog? Still lost in translation? :-)
Merci pour le tip du bookin, je me le mets dans mon panier Amazon :-)
A bientôt!

 

At 7/18/2006 10:50:00 AM, Anonymous Lamirose

Moi non plus je ne penserais pas à l’insulte …mais la mention du mot "Allah" dans une phrase destinée à attirer la curiosité de chacun et de l’inviter à la lecture du livre…peut créer des malentendus.
A la sortie du livre j’étais dans un grand magasin (je ne l’ai pas appelé Librairie car il n’y avait pas que des livres :)) le livre de Kourouma était en tête de gondole …et bien figure toi qu’à coté de moi, 2 hommes qui regardaient la couverture se mirent à la commenter en proférant des insultes à l’égard de l’écrivain et en disant que c’était du n’importe quoi que de salir le nom de Dieu dans un livre comme ça et qu'en plus les mécréants le publient!!! et ceci rien qu’en regardant la couverture du livre ils n’ont même pas tourné une page!!!
Alors en regardant l’affiche d’un spectacle !!!je n’imagine pas ce qu’ils diraient ???.
Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde heureusement …mais bon...l'ignorance et le manque de curiosité sont bien présents!!!
Il est vrai qu’à ce rythme là ils auraient aussi du censuré le titre du livre mais pour ça la mairie n’est pas responsable c’est plutôt la maison d’édition !! :)
Correction : Le musulman n’est en aucun cas pour moi un être primitif…n’empêche qu’en ce moment la confusion règne et la méconnaissance dont tu parles est bien existante…parfois on me pose des questions bien bizarres.

Les temps sont trop trop durs… :(

Otro dia feliz pa ti :)

PS: Par curiosité labelash ça correspond à quoi ?

 

At 7/18/2006 03:41:00 PM, Blogger Amine

Lamirose> labelash, c'est un label de musique en devenir (peut-être que j'arriverai à le sortir un jour), et accessoirement il y a une histoire d'initiales dedans :-)

 

At 7/20/2006 06:29:00 PM, Anonymous Gere

Lamirose, tu as tout à fait exprimé ce que je pensais. Je n'aurais pas pu mieux l'écrire. Merci :)

 


Links to this post:

Create a Link