.comment-link {margin-left:.6em;}
Wednesday, May 31, 2006
Désolé pour le titre, mais cela n'a rien à voir avec De Gaulle. Petite information glanée entre deux churros sur le Financial Times hier matin: le gouvernement De Villepin s'apprête à renforcer les mesures d'incitations fiscales afin de faire revenir au bercail les ressortissants français à revenu élévé expatriés à Londres. Ces mesures, on s'en doute, impliquent des taux d'imposition révisés qui s'aligneraient sur ceux pratiqués outre-Manche, mais apporteraient surtout des nouveautés sur les fonds de retraites et l'ISF, nonobstant la non imposition des transferts de pactoles qui seraient ramenés dans les caisses françaises.
Je trouve la démarche intéressante dans le sens où elle vise à retenir les jeunes diplômés promis à des carrrières financières en tout genre (Investment Banking, Private Banking, Private Equity, Financial Markets, M&A etc.), mais aussi à faire revenir les "anciens" et les haut gradés de la City, qui occupent une part substantielle des 300.000 expatriés français résidant à Londres. Encore faudrait-il, c'est vrai, que Paris soit une place financière digne de ce nom, ce qui est loin d'être le cas au regard du volume des transactions en tout genre. Bref.
Mais cette nouvelle a retenu mon attention pour une toute autre raison. Le Maroc offre des conditions fiscales bien plus attrayantes que la France, le Royaume Uni ou autres chimères terres d'exil, car on y paie moins d'impôt, il n'y a pas (encore) d'Impôt Sur la Fortune, pas de droits de succession (une aberration fiscale d'ailleurs). Cela attire certes les investisseurs étrangers, l'offshoring notamment, mais pas vraiment les enfant du pays (presque 3 millions vivent en dehors du royaume).

Qu'est ce qui pourrait donc (me) donner envie de rentrer...
Supertimba, oui je sais, Lost In Translation... :-)
 
posted by Amine at 12:41 PM |


2 Comments:


At 6/01/2006 03:50:00 AM, Blogger Loula la nomade

Sacré Amine,

Ici au N.-B., notre premier ministre a pensé à la même chose "opération rapatriement" sauf que le problème walou makayne walou pas de boulot, pas de vision à long terme. Alors que les gens d'ici rêvent d'y revenir c'est vrai que la qualité de vie peut peser dans la balance.
Je me suis posée la question très longtemps puis les enfants ont grandi et la décision s'est imposée d'elle-même.

 

At 7/05/2006 01:03:00 PM, Anonymous Anonymous

On paie moins d'impots au Maroc ?
Je ne crois pas en fait. On paie moins si on truande mais avec un taux d'imposition superieur a 44% pour les tranches de salaire superieur a 600 euros par mois, un jour sur deux de votre travail va a l'etat. En plus le calcul est mesuel. cad, vous gagnez 5000 euros sur un mois et puis plus rien, vous payez quand meme 2000euros d'impots.
Comme il y'a prevelevement a la source, ca coute cher aux entreprises.
Sur les charges sociales, le prelevement est faible mais a la hauteur des prestations. Il faut donc s'assurer tout seul au prix fort.
Les hauts salaires a moins de trafiquer ne sont pas prets de s'installer au pays...dommage.

 


Links to this post:

Create a Link