.comment-link {margin-left:.6em;}
Saturday, December 27, 2008
Tsahal,Tsahal, Tsahal, encore et toujours Tsahal.
Barak, Sharon, Olmert, Tzipi? Peu importe, Tsahal manifeste son ire dans le bain de sang.
Nouveaux carnages depuis ce matin à Gaza.
Soutien de l'Oncle Sam, total, inconditionnel. Normal. Légitime défense, disent-ils? Chatouille moi.
Des "voix" s'élèvent de par le monde pour blabla condamner blabla... des voix, comme dans une vieille maison hantée où l'on croit entendre des voix, qui ne servent à rien, si ce n'est de prendre plaisir à croire qu'elles existent et d'en parler.
So what? Rien.
La ligue arabe dit qu'elle va se réunir lundi pour contrer l'offensive israélienne. Ils arrivent à garder un sacré sens de l'humour.
La ligue va juste condamner avec des joutes verbales stériles.


Y a-t-il quelque chose à faire? Non.

Pardon pour la froideur sentencieuse de la formule, mais cela ne sert plus à rien. La Palestine s'éteint, petit à petit, mais elle s'éteint.

"La Palestine appelle le monde, mais ça sonne occupé" (Amazigh Yacine)

No, We can't.

Labels:

 
posted by Amine at 9:57 PM |


1 Comments:


At 12/28/2008 12:38:00 AM, Anonymous Naim

Bien dit mais la moindre des choses c'est continuer à témoigner et à écrire.

A bientôt.

 


Links to this post:

Create a Link